Jimi Hendrix


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mar 13 Juil 2010 - 22:05

Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968
10000 spectateurs

Titres :

1. Fire
2. Spanish Castle Magic
3. I Don’t Live Today
4. Sunshine Of Your Love
5. Voodoo Child (Slight Return)
6. Red House
7. Foxy Lady
8. Hey Joe
9. Purple Haze

Voici un concert qui a bien failli ne pas avoir lieu. Mitch et Noel étaient sur place à Détroit mais pas Jimi. La petite histoire raconte que Jimi n’a pas pris son vol qui devait le mener de New-York à Boston, parce qu’il ne voulait pas y aller (Jimi est devenu dingue (freaked out) d’après Mike Jeffery). On ne sait pas ce que Jeffery lui a dit pour le décider, mais, musicien dans l’âme, ce n’est sûrement pas une rallonge de cachet qui a dû faire la différence, je verrais plutôt un truc du genre "Des milliers de kids t’attendent pour te voir jouer" et finalement Jimi est arrivé par Jet privé tout juste avant de monter sur scène. Le show de Détroit est l’avant dernier des quelques 144 concerts environ (!!!!) donnés par l’Experience les onze premiers mois de 1968. Après le show de Chicago du lendemain, on ne reverra le groupe sur scène que début 1969.

Pour les anglicistes, le site Univibes présente une chronique très détaillée de l’évènement :

http://www.univibes.com/JimiPlaysDetroit.html

Il existe deux sources audience distinctes de ce concert, toutes deux incomplètes et de qualités audio extrêmement moyennes, d’environ 40 minutes chacune. C’est un Merge de près d’une heure qui est chroniqué ici. Aucun document filmé n’est en circulation.

Lors de l’intro, juste avant l’accordage des instrument, Jimi annonce aux spectateurs que le groupe ne s’est pas entraîné et qu’il assisteront tout simplement à une Jam : "We haven't been practicing so we'll just be jamming. So you might as well just relax and get into it".

Le concert commence par "Fire"où Jimi s’arrête de jouer juste après le solo, certainement suite à un problème technique. La section rythmique assure l’intérim avant que le chant puis la guitare puissent reprendre. A la fin du morceau, Jimi reconnaît avoir quelques soucis d’amplis et Noel annonce à la foule qu’Eric Barrett, le fidèle roadie à tout faire, se charge de bricoler les amplis pour pouvoir continuer. A noter que les paroles des couplets sont inversées.

Le second morceau, "Spanish Castle Magic", est très court (3 minutes et demi environ). Le solo est assez réussi, doublé par rapport à la version studio, et le chant se détache bien. Malheureusement, la qualité audio très moyenne empêche d’apprécier l’interprétation à sa juste valeur.

Jimi dédicace comme toujours "I Don’t Live Today" aux indiens d’Amérique, mais aussi aux Black Panthers. L’intro de Mitch est un peu plus longue que d’habitude, mais la subtilité de son jeu lors des couplets et du solo est encore une fois massacrée par l’enregistrement, où on entend beaucoup trop sa caisse claire, avec un maximum de distorsion. C’est dommage car la fin du morceau, après le pont, est très inspirée.

En présentation du morceau suivant, "Sunshine Of Your Love", Jimi précise bien qu’il n’est pas question de suppléer l’original crée par un groupe qu’il adorent, Cream. Noel y va de son solo, un peu comme Jack Casady l’avait fait à Winterland, ce qui nous permet d’apprécier le jeu en rythmique de Jimi, mais le mixage de la batterie est toujours aussi mauvais. S’ensuivent une Jam et un solo de Mitch qui feront durer le morceau près de 10 minutes. On remarquera enfin que le groupe ne joue pas dans la tonalité du morceau original de Cream.

"Voodoo Child (Slight Return)" est présenté comme un morceau issu du nouvel album "Electric Ladyland", mais Jimi ajoute qu’il en a oublié les paroles. Il n’en reste que la première minute sur la bande, avec simplement le début de l’intro à la wha wha.

"Red House" doit très certainement être jouée sur une Gibson, si on en croit le son restitué. Comme toujours, c’est une démonstration de feeling au chant comme à la guitare qui nous est donnée. Le tempo adopté est assez lent jusqu’au milieu du solo où le rythme s’accélère subitement. Jimi s’empare alors d’une baguette de Mitch pour frapper délicatement ses cordes, pour ensuite nous offrir un superbe solo a capella à la wha wha durant une mesure complète. La fin du morceau comporte un nouveau long solo avec la section rythmique, avant le dernier couplet chanté. Il y a malheureusement de nouveau un cut pour les dernières secondes, mais certainement seulement pour les dernières notes. Tous ces solos font que la version proposée dure presque 12 minutes.

"Foxy Lady" présente un très intéressant long solo central, efficace et inspiré. Le final est lui aussi très réussi.

Sans intro étendue, "Hey Joe" est jouée un peu comme à Monterey, avec la citation des Beatles dans le troisième vers et avec un solo final joué avec les dents, mais malheureusement faux. Jimi annonce qu’il aimerait jouer "Purple Haze", et aussi "Manic Depression", mais qu’il ne leur reste que deux minutes.

Y-a-t-il un problème de micro au début de "Purple Haze" ? Toujours est-il que le chant commence assez tard après l’intro, après un couplet complet joué instrumental. Le solo est comme souvent divisé en deux, avec une première partie fidèle à la version single, et une seconde improvisée. On entend Jimi dire "Not necessarily stoned" juste avant le final joué avec les dents, avec une exploration des notes les plus aigues possibles qu’il peut tirer de sa strat, à grand renfort de bends sur la dernière frette.

Au final, la prestation donnée par le groupe est très bonne, malgré l’électricité ambiante en coulisses.


Dernière édition par Mousme le Jeu 13 Aoû 2015 - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mar 13 Juil 2010 - 22:08



Dernière édition par Mousme le Mer 15 Juil 2015 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mar 13 Juil 2010 - 22:09



Dernière édition par Mousme le Mer 15 Juil 2015 - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mar 13 Juil 2010 - 22:09



Dernière édition par Mousme le Mer 15 Juil 2015 - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mar 13 Juil 2010 - 22:10



Dernière édition par Mousme le Mer 15 Juil 2015 - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Electric Thing



Messages : 2506
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mer 14 Juil 2010 - 18:02

Citation :
Ayler a dit : McDermott explique le refus de Jimi de prendre l'avion par les tensions avec Noel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Electric Thing



Messages : 2506
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mer 14 Juil 2010 - 18:02

The Jimi Hendrix Experience : Detroit Rock City
(ATM 231-232, 12/XII/2004, 2CDR)



- 1st source: Audience recording (low generation) ; Digitally restored & pitch corrected
- 2nd source: Audience recording (1st generation) ; Digitally Restored



Track list:
Disc 1 (1st Source):
01. Intro / Fire (41)
02. Spanish Castle Magic (19)
03. I Don't Live Today (23)
04. Sunshine Of Your Love (13)
05. Voodoo Chile (Slight Return) (34)
06. Red House (34)

Disc 2 (2nd Source - Foley):
01. Fire (41)
02. I Don't Live Today (19)
03. Sunshine Of Your Love (13)
04. Red House (34i)
05. Foxy Lady (48)
06. Hey Joe (40)
07. Purple Haze (57)

Total time - 38:58 / 46:45

Notes:
- 1st source of this show is the tape originally thought to be from the 2/V/1969 Detroit concert. This tape captures the first
part of the show but misses the remainder. That's yet another tape that has mostly circulated incomplete. Many sources end with the first minute of "Voodoo Chile (Slight Return)" (34i) followed by 3-minute portion of "Red House" (34i). Check Joel Brattin's article in UniVibes issue 28, p.27-32 (April 1998) about all Detroit recordings.

- Details about the 1st source::
The tape is a real mess! It's a mono recording, but somewhere during the analog copying many problems were introduced. Phase between channels had a large offset that wasn't constant (large enough that it must have been intentional, to give a fake stereo effect), so even when the average offset was corrected, some variations in phase remained that made the sound wobble back and forth.
The two channels have also been treated with different EQ, with the right channel more trebly and the the left channel more bassy. There was no feasible way to remove these problems (and additional ones described below) completely and combine the channels without losing sound quality, so the right channel of the recording was used, with some small patches from the other channel. Not knowing which channel (if either) has the more correct EQ, the average value was used and applied to the right channel.
The tape gets 1 minute into "Voodoo Child (Slight Return)" (34), then the audio cuts and jumps into the middle of "Red House" (34).
After "Red House" (34) reaches its end, there's another cut and we're back to "Voodoo Chile (Slight Return)" (34) to capture the end of the song.
Apparently what must have occurred is that the taper got to the end of the tape, but wanting to record some of the "Red House" (34), rewound the tape and recorded it over the part of previously taped "Voodoo Child (Slight Return)" (34). As the tape progresses past the start of "Voodoo Chile (Slight Return)" (34), the technical problems get worse. The pitch starts to droop substantially; this gets worse during "Red House" (34) (especially after a cut in the song at around 3-minute mark). By the end of the tape, it is an unbelievable (and totally unlistenable) 75% slow. Since this pitch slowdown gets worse during the running of this source, but the original tape has a later-recorded song ("Red House" (34) before the end of "Voodoo Chile (Slight Return)" (34), it's clear that the slowdown occurred during the transfer stage (!!!) and was not on the master. Also during this last part of the tape, there are speaking voices (recorded at different speed, very high-pitched) overlaid on the music, mostly in the left channel (another reason for using the right channel). When slowed down, one of these can be heard to say "put that down and get your ass in here!". Because of this it seems likely that an early transfer was done by microphone rather than by cable (!!). There are assorted other sounds, wobbling in the volume, dropouts galore, and one channel quits altogether at the end of the tape. It's really a total mess. The gigantic speed slowdown is probably the reason that the end of the tape isn't included on most transfers. But it's valuable, since neither "Voodoo Child (Slight Return)" (34) nor the end of "Red House" (34) are included on the 2nd (Foley) source.
It's probably safe to assume that the master would have been in substantially better shape than this tape (it must have been an excellent sounding tape in fact) and that most of the technical problems (and deliberate alterations) came in at later stages, but sadly the master may no longer exist. A variable pitch correction was used to fix the speed at the end. "Red House" (34) was removed and placed after the two parts of "Voodoo Chile (Slight Return)" (34), to restore the actual recording order. Some EQ was applied to two off-speed tracks because the original EQ on these two was substantially different from the rest of the tape, maybe some effect of the pitch sag. Sudden volume changes (some of these apparently not on the master) were corrected. It is still a rough tape, but it sounds a lot better now. At least a majority of the technical problems have been improved. Other than removal of one several second long portion of a tape where high-pitched voices are all that's heard, this is the complete source and includes about 3 minutes of "Voodoo Child (Slight Return)" (34) and 2 minutes of "Red House" (34) that aren't on most other transfers.

- Details about the 2nd source:
The 2nd source is the tape recorded by Randy Foley. It skips some songs during the concert but captures the later part of the show. Most of the copies of this tape (aka. The "Detroit Fire" Tape) have been circulated without "I Don't Live Today" (23), which was recorded but left off of those transfers. The source used here is probably the best available, and is complete. It is a digital copy of a transfer of the master onto videotape. Randy made a videotape transfer and a handful of cassette transfers, all 1st gen from the master. The master has since been sold to Experience Hendrix, and apparently no direct digital transfer of the master was made before the sale. In Foley's article in UniVibes, he implies that a digital transfer from the master was done, but that was probably an incomplete recollection. Very little has been done to this source. The CDR has index gaps (from Randy's comments it appears that his original digital transfer onto CDR has these too). These were removed. Tape speed sounds right so pitch wasn't altered.

- A 1st & 2nd Source composite is available on ATM-143 "Tomorrow We'll Do Our Last Gig In The States".

- A Stereo effect mix (merge) of "Fire" (41) "I Don't Live Today" (23) "Sunshine Of Your Love" (13) "Red House"(34i) is available on the Collector's Disc "Merge Vol.4".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Electric Thing



Messages : 2506
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mer 14 Juil 2010 - 18:03

Un (court) témoignage du concert :
http://www.halflifeband.com/HL-JN.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purple Jim



Messages : 2259
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Sam 22 Jan 2011 - 20:58

THE FIFTH ESTATE by R. Sole:

“Our seats were difficult to sit in without banging one‘s head on the Cobo ceiling - a slight exaggeration but suffice to say that we could barely see the stage let along photograph anything on it. Charlie - the photographer - tried to get a little closer to the stage and was roughed up by two more rent-a-pigs and sent back to his seat. To finish off a delightful evening, Hendrix‘s show proved why they didn‘t want too much publicity. I hate watching a tired band.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/hendrix.guide/hendrix.htm
Mitch007



Messages : 489
Date d'inscription : 05/09/2010
Age : 25
Localisation : RUSSIA

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Dim 29 Jan 2012 - 18:08




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mer 15 Juil 2015 - 15:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mer 15 Juil 2015 - 15:18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mer 15 Juil 2015 - 15:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mer 15 Juil 2015 - 15:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mer 15 Juil 2015 - 15:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mer 15 Juil 2015 - 15:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mer 15 Juil 2015 - 15:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Mer 15 Juil 2015 - 15:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968    Aujourd'hui à 14:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Detroit (Cobo Hall Arena) : 30 novembre 1968
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Minneapolis (Auditorium) : 2 novembre 1968
» Toronto (Coliseum Arena) : 24 février 1968
» Houston (Music Hall) : 18 février 1968
» Dallas (State Fair Music Hall) : 16 février 1968
» Jacksonville Coliseum : 22 novembre 1968

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jimi Hendrix :: LA MUSIQUE :: Hendrix Live-
Sauter vers: