Jimi Hendrix


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 New York (Cafe Au Go-Go) : 17 mars 1968

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayler
Admin


Messages : 2461
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45

MessageSujet: New York (Cafe Au Go-Go) : 17 mars 1968    Sam 10 Juil 2010 - 14:39

New York (Cafe Au Go-Go) : 17 mars 1968


Source : Blues At Midnight





1. Little Wing - 9:19
2. Everything's Gonna Be Allright - 8:47
3. Three Little Bears Part 1 - 15:54
4. Three Little Bears Part 2 - 6:19
5. Instrumental Jam - 8:45
6. Stormy Monday - 8:24
7. Blues In C - 19:49

Lieu : Cafe Au Go-Go (New York)
Date : 17 mars 1968
Personnel supposé :
Jimi Hendrix - guitare
Elvin Bishop - guitare
Paul Butterfield - harmonica, chant
James Tatum - saxophone
Mark Naftalin - orgue (les crédits mentionnent Herbie Rich)
Harvey Brooks - basse
Buddy Miles - batterie
Philip Wilson - batterie


Initialement diffusé par Midnight Beat, ce pirate a fait l'objet d'une sortie semi-officielle sur le label
Radioactive en 2005, sous le même titre de :



On retrouve le matériel de "Blues At Midnight" sur "Kick Out The Jams" (ATM 153-154), ainsi que deux titres issus de cette jam - mais où Jimi ne joue pas : "Instrumental Jam" (6:12) et "Drunk Again" (16:58)


« Quand il est revenu aux Etats-Unis, il a beaucoup jammé. Vers 1968 ou 1969, il avait l'habitude de trimballer avec lui deux très bons magnétophones, il les branchait à chaque bœuf, et comme c'était deux 4 pistes, il obtenait une bande 8 pistes. Dieu sait qui possède ses enregistrements, mais jimi était un chroniqueur important de ses jams et de celles avec les autres, et, personnellement, je l'ai vu enregistrer au moins dix jams. Le café Au Go Go, à New York, était très bien équipé pour l'enregistrement, et je crois qu'ils ont pris Hendrix à chaque fois qu'il y a jammé - donc d'innombrables fois. »

— Michael Bloomfield


L'instrumental qui ouvre le pirate n'a de "Little Wing"... que ses trois premières mesures et les premières notes du solo de Jimi (5 secondes à partir de 0:33) : en ce qui me concerne, je suis tout à fait opposé à une telle appellation - d'autant que le titre n'a pas la même progression harmonique. Cette jam est basée sur 4 accords qui tournent en boucle selon la grille suivante : I Em I G I Am(9) I C I
Le dernier accord tranche trop avec la progression de "Little Wing" pour qu'on puisse dire que c'est le même titre.
Musicalement, c'est une jam intéressante, mais très inégale. Légèrement désaccordé, Jimi propose pourtant de superbes parties de guitare, notamment lors de son dernier solo (8:21), où il joue avec une autorité incroyable... mais ce solo est malheureusement coupé.
Le reste n'est pas du même niveau : le fond d'harmonica de Paul Butterfield devient rapidement agaçant, le solo d'orgue est moyen et le solo de basse ennuyant.

Sur "Everything's Gonna Be Allright", la qualité audio n'est pas toujours top : les aigus tremblent un peu trop à mon goût. Le chant de Paul Butterfield est mixé très en arrière. Philip Wilson doit être à la batterie : on ne reconnaît pas le style de Buddy Miles. C'est Elvin Bishop qui prend le premier solo. Après un autre passage chanté, Hendrix et Bishop échangent les chorus - Hendrix étant nettement au-dessus à mon sens.

"Three Little Bears Part 1" est une jam annonçant la composition qu'on retrouvera sur "War Heroes". C'est un blues en Ré comportant un passage chromatique caractéristique. Ce dernier ne facilite pas l'expression des improvisateurs, qui butent parfois un peu dessus - y compris Jimi. Mais la jam sert ici d'exploration musicale, ce n'est pas une fin en soi.
Le mixage est centré autour de la guitare, même lorsque Jimi est à la rythmique... ce qui n'est pas très musical lors des solos d'orgue et de saxophone. Le panoramique stéréo n'est pas terrible non plus : il est parfois difficile de distinguer le jeu de Jimi de celui d'Elvin Bishop lorsqu'ils jouent en même temps. En revanche, la frappe de Buddy Miles est ici immédiatement identifiable. Dans l'ensemble, c'est une jam très moyenne.

"Three Little Bears Part 2", aka "Instrumental Jam I (JL 1)", n'a de "Three Little Bears" que le nom : c'est un blues up tempo en Ré, nettement meilleur que la "Part 1". Il y a ici beaucoup d'énergie et un plaisir manifeste de jouer

"Instrumental Jam", aka "Instrumental Jam II (JL 2)", est une jam en La, avec une tonalité bluesy, avec toujours la présence de Buddy Miles. Il va sans dire que cette session au Cafe Au Go-Go est particulièrement intéressante pour les amateurs de Mike Bloomfield : Jimi joue ici en majorité en compagnie de ses accompagnateurs de différentes périodes. C'est une autre jam de bonne tenue, propulsée par Buddy Miles.

"Stormy Monday" est assez décevant : le chant de Buddy Miles est trop en retrait, et les guitares de Bishop et Hendrix sont toujours trop proches dans le panoramique stéréo.

Quant au "Blues In C", c'est en fait une longue version du "San-Ho-Zay" de Freddie King, tirée de la fameuse jam avec B.B. King (qui ne joue pas sur ce titre). La qualité audio est meilleure et le mixage plus équilibré. C'est une excellente jam, très dense, où Jimi surfe même un moment sur le riff de "Gypsy Eyes".
Pour plus de détail sur cette jam : "B.B King Jam Session (Generation Club)".

Références discographiques (Doug Bell) :
- Little Wing (7)
- Everything's Gonna Be All Right (4)
- 3 Little Bears (7)
- Instrumental Jam I (JL 1)
- Instrumental Jam II (JL 2)
- Stormy Monday
- San-Ho-Zay (JL 4)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44
 
New York (Cafe Au Go-Go) : 17 mars 1968
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Backtage : New-York, Hunter College, 2 mars 1968
» Chicago (University) : 29 Mars 1968
» Interview avec Tony Palmer : 15 Mars 1968
» Hartford (Bushnell Memorial Hall) : 22 mars 1968
» Interview sur Radio Station W.K.Y.C. : Cleveland, le 26 Mars 1968

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jimi Hendrix :: LA MUSIQUE :: Hendrix Live-
Sauter vers: