Jimi Hendrix


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Live At Woburn (2009)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Live At Woburn (2009)   Dim 12 Juin 2011 - 22:18

Live At Woburn (2009)
The Jimi Hendrix Experience - Bedfordshire (Woburn Music Festival) : 6 juillet 1968



1. Introduction (1:07)
2. Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (1:11)
3. Fire (4:19)
4. Tax Free (10:11)
5. Red House (11:30)
6. Foxey Lady (4:55)
7. Voodoo Child (Slight Return) (6:38)
8. Purple Haze (8:10)

Ce "Live At Woburn" est le onzième volume de la série initiée par Dagger Records, et est sorti le 28 juillet 2009. Le package (pochettes, livret) est comme souvent irréprochable avec les productions Dagger.



Intercalés entre deux gigantesques tournées américaines, les quelques concerts jouées en Europe par l’Experience en ce milieu d’année 68 suscitent encore aujourd’hui beaucoup d’intérêts de par leurs lieux quelque peu insolites, en Italie, en Suisse, et même aux Baléares. Le groupe avait très souvent joué en Scandinavie, en Allemagne, et bien sûr en Angleterre, et ce sont là les seules prestations de la carrière de Jimi en Europe du sud.

Unique date anglaise de cette mini-tournée de deux semaines (onze concerts en tout), le show du festival de Woburn permettra des retrouvailles très rapides entre Jimi  et le public anglais, le groupe n’avait en effet plus joué sur les terres de ses débuts depuis fin 1967. Il n’y retournera qu’en février 69 au Royal Albert Hall pour deux dates et fin août 70 à l’île de Wight.

Ce festival en plein air est comme on le voit situé dans un endroit prestigieux, un grand parc qui a acceuilli 14000 spectateurs, et où trône une ancienne abbaye.



Nanti d’une célébrité vertigineuse, le Jimi Hendrix Experience a été programmé en tête d’affiche pour le premier jour du festival, en compagnie de groupes montants ou confirmés de l’époque.



Il est à noter que la bande audio du concert n’a fait surface que très récemment, en 2008, et a été achetée par les légataires de Jimi puis commercialisée sous forme d’un « bootleg officiel » distribué par Dagger Records, ceci pour le plus grand bonheur des amateurs, qui pour beaucoup connaissaient l’existence de l’enregistrement.

Le concert débute par "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band", dont il ne subsiste malheureusement qu’une trentaine de secondes de la fin du morceau. On y entend un groupe énergique, mais avec quelques gros problèmes de larsen.



"Fire" est ensuite interprété sans surprise par un groupe hyper rodé sur ce titre, Jimi allonge de quelques mesures le solo comme il en a l’habitude. Le son est bon, voire très bon, on distingue assez nettement la basse, la batterie, et bien entendu la guitare. Les voix de Jimi en lead et de Noel en backing sont elles aussi très bien restituées.  

Présenté par Jimi comme une reprise de Hansson & Carlsson, "Tax Free" est prétexte à une longue improvisation instrumentale de près de 10 minutes. Il faut souligner l’excellente ligne de basse de Noel, ainsi que le solo alternant finesse et énergie de Mitch à la batterie. Le groupe prend visiblement du plaisir à jouer ensemble. On en retiendra donc une très bonne interprétation, mais il est vraiment dommage que la bande à la fin du morceau soit brutalement coupée.

Comme très souvent, " Red House" permet à Jimi de montrer son extraordinaire faculté à improviser, sur un tempo relativement lent mais qui s’accélère lors du solo central, pour ensuite retomber jusqu’à la fin du morceau, où une atmosphère très calme et inquiétante est créée par le groupe. C’est encore une fois une très bonne version qui nous est proposée.

Avec " Foxy Lady", c’est le retour à la fureur dévastatrice où Mitch martelle ses cymbales plus que de raison. Jimi en oublie ses paroles lors du premier couplet mais assène un extraordinaire solo assez différent des autres interprétations connues.  



Lors de la troisième version enregistrée live connue de "Voodoo Child (Slight Return)", après celles de Zurich et du Dusty Springfield Show, Jimi s’emmêle les doigts lors de l’intro. On sent bien que la chanson est en rodage, et Jimi rencontre des problèmes de justesse qu’il essaye de rectifier sans grand succès tout au long du morceau. Comme pour s’excuser, Noel annonce au public que c’est un nouveau titre.

Suite à une longue intro thermonucléaire, "Purple Haze"  clôt comme à l’habitude énergiquement le show, le solo de Jimi est brouillon mais efficace, mais le final joué avec les dents se révèle assez incohérent.    

Ce concert est un bon témoignage de ce que le groupe jouait lors de cette période de son existence, mais on regrettera néanmoins sa durée trop courte. On peut d’ailleurs se demander si l’enregistrement est complet, mais le groupe avait l’habitude de jouer moins de dix titres par concert en cette année 1968. Il  n’y a malheureusement encore une fois aucun titre de "Axis, Bold As Love".

Même s’il ne s’avère pas indispensable, ce cd ravira les collectionneurs et les complétistes, de par sa qualité sonore tout à fait acceptable et ses interprétations d’honnêtes factures du groupe (mis à part pour "Voodoo Child Slight Return").


Dernière édition par Mousme le Ven 8 Mai 2015 - 11:13, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titi



Messages : 3762
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Dim 12 Juin 2011 - 22:22

Merci pour ta chronique ! Du coup je vais me replonger dans ce concert que je n'ai du écouter qu'une ou deux fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Dim 12 Juin 2011 - 22:31

Merci Titi.

Un sujet avait été créé par ET sur ce concert, en attendant une chronique : http://jimihendrix.forumactif.org/t953-live-at-woburn-2009

Les membres ayant posté un commentaire ou une photo peuvent-ils les recopier dans le nouveau sujet ?

On pourra alors effacer l'ancien sujet et refaire le lien dans le sommaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Dim 12 Juin 2011 - 22:56



Dernière édition par Mousme le Ven 8 Mai 2015 - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Dim 12 Juin 2011 - 22:57



Dernière édition par Mousme le Ven 8 Mai 2015 - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Dim 12 Juin 2011 - 22:57



Dernière édition par Mousme le Ven 8 Mai 2015 - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Dim 12 Juin 2011 - 22:58



Dernière édition par Mousme le Ven 8 Mai 2015 - 11:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Dim 12 Juin 2011 - 22:58



Dernière édition par Mousme le Ven 8 Mai 2015 - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Dim 12 Juin 2011 - 22:59



Dernière édition par Mousme le Ven 8 Mai 2015 - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Dim 12 Juin 2011 - 23:00



Dernière édition par Mousme le Ven 8 Mai 2015 - 11:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Dim 12 Juin 2011 - 23:01



Dernière édition par Mousme le Ven 8 Mai 2015 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nowhereman54



Messages : 422
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 62
Localisation : TROYES

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Dim 12 Juin 2011 - 23:23

Bravo Mousme pour ton analyse intéressante et argumentée. Cela donne envie de le réécouter effectivement, à la lumière de ton analyse. Merci. Bravo ! Brav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Electric Thing



Messages : 2505
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Lun 13 Juin 2011 - 0:53

Saturday 06 July 1968
Bedford, Woburn Abbey, Bedfordshire, England

Concert - ‘Woburn Music Festival’ – by JHE between 19:00 and 24:00 (55 minutes).
The Jimi Hendrix Experience performance begins with the band being introduced by the MC, DJ Emperor Rosko.

[Aud = Audience]

Rosko: You’re about to witness a little experience. [The band takes it’s time to tune up
and Rosko jokes:] This is quite a normal experience, tuning up beforehand, especially when your material’s been in the hands of the Spanish Customs Department*.

*As the band didn’t perform in Spain until after Woburn on 15 July, Rosko’s apparently assumed from
chat about the JHE (minus Jimi) holiday in Spain (from 12-25 of June, just over a week ago) that it included
a gig, maybe it did?


1. SERGEANT PEPPER’S LONELY HEARTS CLUB BAND (John Lennon & Paul McCartney)

[Mostly unrecorded. Backing vocal Noel]

…you the one and only Billy Shears
And Sergeant Pepper’s Lonely Heart’s Club Band
(Sergeant Pepper’s Lonely Heart’s Club Band)


Noel: Thank you
Jimi : Like to continue on, this song go like this here,” [tuning]
Noel: We’ve got loads of noises but don’t worry
Jimi : ...We’re having slight difficulty with our amps, so just let-eh, first time we used
them this year, heh-heh-heh... [referring to the band’s absence from the UK until this concert.] ...Here we go - a thing called ‘Let Me Stand Next To Your Old Lady And Smoke Some Of Your Fire’. Here we go – one, two...


2. FIRE [Backing vocal Noel]

Yeah
You don’t care for me, I don’t-uh care about that
You’ve got a new fool, I like it like that
I have only one-uh itchin’ desire
Let me stand next to your fire
(Let me stand next to your fire) Yeah, let me stand, baby
(Let me stand next to your fire) Let me stand
(Let me stand next to your fire) Yeah
(Let me stand next to your fire)

Oh, listen here, baby, yeah
And stop actin’ so damned crazy
You say your mom ain’t home it ain’t my concern
Just don’t play with me and you won’t get burned
I have only one-uh itchin’ desire
Let me stand next to your …[plays feedback howl]
(Let me stand next to your fire) Yeah, let me stand
(Let me stand next to your fire) Let me stand baby
(Let me stand next to your fire) Hey!
(Let me stand next to your fire) You knowha’ I’m talkin’ about

Oh, move over Rover*
And let Jimi take over
You know what I’m talkin’ about, baby, yeah heh-heh
Yeah

[Solo]

Yeah


[Try to] give me your money, you’d better save it, babe
Save it for your rainy day
I have only one-uh itchin’ desire
Let me stand next to your… [plays feedback with whammy]
(Let me stand next to your fire) Yeah, let me stand, baby
(Let me stand next to your fire) Let me stand
(Let me stand next to your fire) I ain’t gonna do you no harm
(Let me stand next to your fire, ow!)

*From ‘Stoop Down Baby’ aka ‘Two Old Maids’ (Chick Willis?): “Old Mother Hubbard went to the cupboard… But when she bent over Rover took over. ‘Cause you know he had a bone of his own” ha-ha-ha. Jimi covered this at least five times from 1965 to 1970. He also gets a mention in ‘Highway of Broken Hearts’ & ‘Keep On Groovin’. This, coupled with the story of Jimi asking if their dog could be moved, so he could warm himself at the fire, in Noel’s mother Margaret’s house at New Year 1966/67, would appear to be the inspiration

Noel: Thank you very much, ta. Three seconds. Hang on, watch. One, fifteen, four
[tuning]
Jimi : We’d like to continue on with this uh, it’s a instrumental that-uh. We have some
friends in Sweden named Hansson and Karlsson and, like, we’d like to do one of their songs. It’s called Tax Free - it goes something like this here [tuning] Let me go on and tell you the truth. Like I said before, we ain’t played in a long time so we’re [tuning] just up here jammin’, really, heh-heh [tuning] ..


3. TAX FREE (Bo Hansson & Janne Carlsson)

[Instrumental

[Drum solo]


[Tape cut]

Noel: …hang on
? : What
Noel: Hang on a minute
? : Okay Noel?
Noel: Vaguely heh-heh
Jimi : I’m sorry to keep y’. [me? Oh. We’re very sorry for these hangups, but we have to have-uh, about two more minutes, you know, to set this other amplifier up because it’s all screwed up and we’re trying to get it together, okay? [off mic’: Hit it]
? : Required some assistance
? : Be groovy, baby
Jimi : How about, how about that ‘L’ shaped…
Gerry: I just don’t understand it…
Aud?: Noel ay!
Noel: See, all the amplifiers have just come back from Spain, [continuing Rosko’s theme]
or something, you see, and you know what Spanish people are like, don’t ya, hah-hah, pwrrhh
Jimi : [Tuning]…
? : As there’s plenty of magic in the castles!
Noel: Oh, it went away [a fly?] Ay?
? : Got a signal with we’re through
Noel: Have a pint of keg*
Jimi : [Tuning] Here we go…

*‘Keg’=draught beer, Noel often mentions alcohol at concerts, backstage,in interviews etc.


4. RED HOUSE

There’s a red house over yonder, baby
That’s where my-y baby stay-ay-ay
Lord, there’s a red house over yonder, yes indeed, yes there is, actually
Hey, that’s where my-y baby stay-y-ay, yeah
I ain’t been seen home to see my baby
In about a ninety nine and one half day *

Wait a minute somethin’s wrong
Lord, the key won’t unlock this door
Wait a minute somethin’s wro-ong baby
The key won’t unlock the doo-oor
Yeah-ea-eah, right enough
Wait a minute somethin’s wrong, little girl
Lord, have mercy, this key won’t unlock this door

I’ve got a bad, bad feelin’ all right now, yeah
My baby don’t live here no mo-o-ore
That’s all right, a shame never told me ‘bout leavin’
Still got my guitar, baby

[Solo]

Yeah…ye-ah…yeah that’s all right…yeah, ha-ha

I might as well go back over yonder
Way down across the hill
Lord, I might as well go back over yonder
Way back over yonder, across the hill
If my baby don’t love me no more
Lord, I know, good and well, that her, her sister wi-ill

And you old maid as well

Woof

* Note: Three month jail term
Noel: Thank you very much. Ta…
Aud: Foxy Lady!


5. FOXY LADY [backing vocal Noel]

You know you’re a cute little heart breaker
(Foxy)
And you know you’re a sweet little love maker
(Foxy)
Hey, baby
oh-I won’t do you no ha-arm, no
You’ve got to be all mine
Ooh, foxy lady

I see you, oh, down on the scene
(Oh, foxy)
You make me wanna get up and scream
(Foxy)
I’ve made up my mind
I’m tired of wastin’ all my, precious ti-ime, yeah
You’ve got to be all mine, all mine
Ooh, foxy lady

[Solo]

…do you no ha-arm, no
You’ve got to be all mine
Ooh, foxy lady

(Foxy)

(Foxy)

(Foxy)

(Foxy)

Noel: Thank you very much, ta
Aud : Rory’s dog-leg forever!
Jimi : Like to continue on with a song that-uh, we recorded for our new LP. It’s just nothin’
but a hot ro’-uh, hard rock It’s the-eh, tch, called Voodoo Child Slight Return, it goes something like this here
Noel: [Tuning]
Wanker: How does it go!
Jimi : [Loud feedback blast]
Wanker: How does it go!
Noel : [Tuning]


6. VOODOO CHILD (Slight Return)

Well, I stand up next to a mountain
And chop it down with the edge of my hand
Well, I stand up next to a mountain
And chop it down with the edge of my hand
I pick up all the pieces and make an island
Might even ‘raise a little sand’*
‘Cause I’m a Voodoo chile, Voodoo chile
Lord knows, I’m a Voodoo child, baby, hey

[Solo]

I didn’t mean to take up all your sweet time
I’ll give it right back to you, one of these days
I didn’t mean to take up all your sweet ti-ime
I’ll give it right back one of these da-ays
If I don’t see you more in this world
Well, I’ll see you in the next one and don’t be late
Hey! ‘cause I’m a Voodoo chile, Voodoo chile
Lord knows, I’m a Voodoo child, baby, hey

* ‘Raise sand’ - expression meaning to get angry, cause a disturbance etc.

Jimi : Thank you
Noel: Thank you very much, ta… That’s one of our new ones, I think, huh-huh
Jimi : We’re very sorry that we had to play through broken amplifiers, but it’s really a, you
know, like I said before, it’s really a hang-up. And it’s-ah, very hard to get our own sound across. So we’d like to end it and say thank you very much for showin’ up and-uh, like to do this last song, Purple Haze, some mess like that we all know…


7. PURPLE HAZE [backing vocal Noel)]

Purple haze all in my brain
Lately things don’t seem the same
I’m actin’ funny, but I don’t know why
‘Scuse me while I kiss this guy

Purple haze all around
Don’t know if I’m comin’ up or down
Am I happy, or in misery?
Whatever it is, that girl put a spell on me

Help me baby… yeah

[Solo]

(Ooh-ah, ooh-ah, ooh-ah, ooh-ah)

Hey
Purple haze all in my eyes
Don’t know if it’s-uh day or night
You’ve got me blowin’, blowin’ my mind
Is it tomorrow or just the end of time?

Help me, baby
Yeah, yea-eah purple haze
(Purple haze)

Yea-eah purple haze
(Purple haze)
(Purple haze)

(Purple haze)
(Hah, ooh-hah, ooh-hah, ooh)

Jimi : Thank you, thank you very much
Noel : Thank you very much, goodnight
Mitch: Thank you very much

[Band leave stage to droning feedback]

Aud: More! More! More! etc

SOURCE : JimiPassItOn Yahoo's group
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Electric Thing



Messages : 2505
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Lun 13 Juin 2011 - 0:54

Citation :
purple jim a dit : Le son est du très bon soundboard mais les cymbales de Mitch ne sont pas très étincelante.
Oui le son est très bon... Là dessus rien à redire !
D'ailleurs dès les premiers mots de l'intro on sent que tout va bien se passer de ce côté là !
Jimi en profite pour faire un peu de bruit en s'accordant, et place un ou deux traits bien envoyés.

Citation :
purple jim a dit : On n'a que les 30 secondes de la fin de "Sgt. Peppers"
Super frustrant !
Et du coup l'enregistrement commence très mal avec un sentiment de bordel... Une intro, avec pas grand chose puis un "faux titre" (dans le sens où on a que la fin, et le nom du titre sur la pochette !)

Remarque... ils ne l'auraient pas mis, on aurait crié au scandale !

Citation :
purple jim a dit : "Fire" n'est pas mal avec beaucoup d'improvisation au début.
Plutôt une excellente version même. (Et nous voilà donc dans le vif du sujet). Jimi est plein d'entrain au chant, et à la guitare il envoie la patate pour que ça gronde méchant... Mitch me semble comme un fou sur ses futs !!!
Quelques petites imperfections (sur la fin) mais une version pleine d'ambition, avec en effet beaucoup d'impros !

Citation :
purple jim a dit : "Tax Free" manque la fin (Jimi fait de belles petites explorations au wah-wah là dessus heureusement).
Une belle version, assez lente, mais très appliquée... et toujours expérimentale !
Et cette sale coupure à la fin (à 10.11) sur un début de solo de Mitch... Il reste donc un bon développement sans doute perdu à jamais ! :/
Citation :
purple jim a dit : "Red House" n'est pas spectaculaire et Jimi ralentis le tout pendant un bon moment comme s'il est seul ou dans un petit club.
Une longue version qui commence super lentement mais d'une très belle manière. Jimi est appliqué, autant à la guitare qu'au chant, et avec ce son fantastique on se laisse aisément prendre à son blues ! Ce n'est pas spectaculaire en effet mais quelle classe... Jimi accélère le tempo (comme d'hab) pour ensuite presque éteindre le son de ses amplis... pour un moment MAGIQUE avec une ambiance surnaturelle, intimiste, comme rarement on a pu en voir (entendre) chez Jimi en live, même sur un blues comme "Red House" !
Moi je dis que c'est une très bonne version, inédite dans son genre en plus !

Citation :
purple jim a dit : "Foxy Lady" en pilote automatique
Laughing
Il n'empêche, le solo est sacrément accrocheur et terriblement violent !
Et le son de Jimi... DIABOLIQUE !

Citation :
purple jim a dit : et "Voodoo Chile (Slight Return)" assez approximatif.
L'intro est complètement ratée. Le son est crade (pas dans le bon sens du terme) et Jimi est archi faux !
La suite n'est pas franchement meilleure. Jimi joue parfois très, trop vite, rendant l'ensemble assez désagréable puisque le groupe semble avoir du mal à la suivre dans ce tempo très instable. Du coup il n'y a aucune cohésion, et c'est très bordélique comme rendu !!!

Citation :
purple jim a dit : "Purple Haze" débute par une impro feedback et termine par un long solo avec les dents.
Superbe intro de 2'50 !
Version solide (et assez juste malgré l'intro) !
Le solo final (avec les dents) est malheureusement le point faible !

Citation :
purple jim a dit : Ce n'est pas un bon concert malheureusement mais intéressant pour les dingues comme nous.
Tu es dur... Ce n'est pas un concert référence certes mais il est d'excellente facture ! Jimi n'est pas à son paroxysme mais les versions restent solides et intéressantes. C'est là tout l'intérêt des lives de Jimi : jamais la même chose.
Et puis le son est excellent !
Un peu court par contre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Electric Thing



Messages : 2505
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Lun 13 Juin 2011 - 0:55

Deux chroniques de l'album :

"Jimi Hendrix Experience: Live at Woburn" -- Oxymorons abound: This is a "posthumous live" album and an "official bootleg." It's also a new release by a guy who died in his 20s 39 years ago. But let's forget about that. Hendrix is somehow still putting out amazing music. The sound here is a bit shaky (if bassist Noel Redding was actually in attendance at this gig, there's little evidence of it; it sounds like all guitar and drums), but Hendrix can still astound with his guitar chops and his interpretive skills. Get a load of his joyous re-invention of "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band." Every guitar solo sounds innovative, even 41 years after Jimi played it.

Source : http://www.heraldtribune.com/

Amps fizzle and crackle like frying eggs — and not just because of Hendrix’s firestorms of feedback or his thunderous tone — on the just released Jimi Hendrix Experience Live at Woburn.

Those ailing, wailing stacks of Marshall amps had just spent the first half of 1968 on the road behind the guitarist, bassist Noel Redding, and drummer Mitch Mitchell constantly pushed to their maximum. And they were showing severe wear by July 8, 1968, when Jimi and his crew pulled into the Woburn Music Festival to play the Experience’s first set in England since December 1967.

But Hendrix sounds like a tiger on the latest official “bootleg,” a soundboard tape of the group’s headlining set at Woburn, released by Experience Hendrix. Of course, as the preeminent rock guitarist of the ’60s Hendrix always delivered a riveting tone, whether plying one of the many Stratocasters he manhandled to oblivion or one of the three Flying Vs he used onstage in ’67 and ’68, which are still intact.

Although he apologizes to the ardent festival crowd for the broken-down amps near the close of the Experience’s set, just before launching into a scalding “Purple Haze,” Hendrix had nothing to be sorry for at Woburn. Tape problems shorten the group’s performances of “Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band” and “Tax Free,” but not their intensity. At this point in their brief history the original Experience were ablaze: high on the excitement of their newness and success, and playing with the telepathic sensibility of a hard-working road band.

After an introduction by BBC DJ Emperor Rosco — while the Experience tunes up in the background — there’s just a little over a minute of “Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band,” but it’s clearly a stomping precursor to the version the group would cut on stage at Royal Albert Hall the following February.

“Fire” is the first full tune, with the song’s signature bent-notes rippling from Hendrix’s fingers. The tempo is fast and drummer Mitchell seems to be rushing along to keep up with Jimi more than driving the tune. Next Hendrix introduces “Tax Free” as “just jammin’,” but of course it’s more than that. The song’s 10 minutes captured before the tape reel ran out show the group moving through tempo changes and themes, from slow stone blues to funky wah-wah soul to broiling currents of feedback, like the well-oiled road machine they were. Hendrix would record the song later in ’68 during the "Electric Ladyland" sessions, but that studio version didn’t surface until 1972 on the rarities LP "War Heroes".

The longest song performance is “Red House,” clocking in at 11 minutes and offering a distinctively Gibson-derived tone. It’s unclear if he’s playing one of the Flying V’s or perhaps even the SG he used on stage later in Stockholm. What’s certain is that it’s a showcase for his traditional pentatonic soloing, control of dynamics, and hammering technique.

After a bristling version of “Foxey Lady,” Hendrix introduces a new tune, “Voodoo Chile (Slight Return),” which climaxes in a rumble of feedback and microphonic sizzle. The set ends with an eight-minute version of “Purple Haze,” and despite Hendrix assertion that it’s “hard to get our own sound across” with “broken amps,” the tune’s introduction creates its own distinctive cosmic playground of sound: a sculpture of feedback that builds until it swells into the number’s trademark riff at the three-minute mark.

All of which makes Live at Woburn an experience fans of Jimi or raw, free-spirited concert performances from the classic rock era won’t want to miss.


Source : http://www.gibson.com/en-us/Lifestyle/Features/jimi-hendrix-returns-806/

Un détail de cette dernière devrait vous sembler étrange... Cherchez l'erreur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Electric Thing



Messages : 2505
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Lun 13 Juin 2011 - 0:56

Enorme !



Source : Cross Town


Traduction :

"Le trio de Mr James Hendrix : "l'Expérience" a consenti à apparaître récemment à un festival de musique populaire à la résidence du Duc de Bedford, la bien connue Abbaye de Woburn.
Plusieurs milliers de jeunes admirateurs s'étaient rendus au Woburn Park pour voir Mr Hendrix, un "entertainer" qui se produit de façon très irrégulière en Grande-Bretagne, et pour admirer les inhabituelles prouesses de ce jeune américain et de ses deux musiciens accolytes, Mr Noel Redding à la "Bass Viol" (viole de gambe à 7 cordes du XVIIIe siècle ?????), et Mr "Mitch" Mitchell, percussioniste.
Le répertoire de l'Expérience ce jour-là a inclus des chansons novatrices telles que "Foxey Lady", "Stonefree" et "Purple Haze", lesquelles étaient des démonstrations alarmantes de cette lamentable tendance loin de toute douceur ou mélodie dans la musique. En fait, cher lecteur, votre dévoué reste muet face à la vulgaire cacophonie du trio.
Les instruments de l'ensemble sont particulièrement amplifiés par des moyens éléctroniques inconnus de Beethoven, et mes tympans ont subis des vibrations considérables provenant des vagues sonores, devant lesquelles il n'y avait aucun échappatoire.
Il apparaît également que Mr Hendrix n'a presque aucune idée sur la manière correcte de jouer de son instrument. Non seulement en joue t'il debout, mais se met à danser avec, pince les cordes avec son équipement dentaire, et jette sa guitare dans tous les sens d'une manière inconvenante à la digne tradition de l'instrument national d'Espagne.
Je ne fais vraisemblablement pas partie de la nouvelle génération qui afflue chez les disquaires de la nation pour acheter les disques phonographiques fait par Mr Hendrix et consort. Et ne voudrais en faire partie. Il n'est pas dans mes intentions d'abandonner toute dignité humaine devant le sort jetté par cette musique du diable"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayler
Admin


Messages : 2463
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Lun 13 Juin 2011 - 9:48

Mousme a écrit:
Il est à noter que la bande audio du concert n’a fait surface que très récemment, en 2008, et a été achetée par les légataires de Jimi
Experience Hendrix a récupéré une copie des bandes à l'occasion, mais il y a controverse sur le point de savoir si c'est bien Experience Hendrix qui a acheté celles-ci.



_________________
Ayler's Music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44
brume_pourpre



Messages : 857
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Lun 13 Juin 2011 - 21:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumepourpre.hendrix.free.fr/index2.htm
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Mar 14 Juin 2011 - 22:34



Dernière édition par Mousme le Ven 8 Mai 2015 - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Mar 14 Juin 2011 - 22:35



Dernière édition par Mousme le Ven 8 Mai 2015 - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayler
Admin


Messages : 2463
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Ven 17 Juin 2011 - 12:17

Mousme a écrit:
Même s’il ne s’avère pas indispensable, ce cd ravira les collectionneurs et les complétistes, de par sa qualité sonore tout à fait acceptable et ses interprétations d’honnêtes factures du groupe (mis à part pour "Voodoo Child Slight Return").

Les amateurs attendaient énormément de cet enregistrement : les concerts soundboard entièrement inédits de Jimi Hendrix, il n'y en avait plus beaucoup en 2009 ! D'autant qu'il n'existait pas d'enregistrement amateur du concert. Inconnue totale donc. Malheureusement, et le fait qu'il soit publié sur Dagger était un signe, ce Live At Woburn n'est de fait destiné qu'aux seuls passionnés. La qualité audio est finalement assez moyenne, ne mettant pas vraiment la performance en valeur. On a connu des albums Dagger Records autrement plus enthousiasmants.

_________________
Ayler's Music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44
brume_pourpre



Messages : 857
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Ven 11 Nov 2011 - 12:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumepourpre.hendrix.free.fr/index2.htm
Tiger



Messages : 471
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 20
Localisation : Third Stone From the Sun

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Ven 11 Nov 2011 - 13:00

Il me semblait déjà avoir entendu parlé de cet EP, qui est unique au monde, je crois, nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitch007



Messages : 489
Date d'inscription : 05/09/2010
Age : 25
Localisation : RUSSIA

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Lun 30 Jan 2012 - 10:33




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Dim 5 Fév 2012 - 11:01

Petit film sympa :

The Experience à partir de 0:53


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Live At Woburn (2009)   Aujourd'hui à 8:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Live At Woburn (2009)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Live At Woburn (2009)
» Live At Woburn (2009)
» Greg Howe Live au Namm 2009
» Don BLACKMAN Live à Vienne 2009
» HALESTORM "Live in Philly"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jimi Hendrix :: LA MUSIQUE :: Chroniques Hendrixiennes-
Sauter vers: