Jimi Hendrix


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ayler
Admin


Messages : 2463
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45

MessageSujet: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Jeu 8 Juil 2010 - 19:24

Lifelines - The Jimi Hendrix Story - IV : The L.A. Forum Concert (1990)





1. Tax Free
2. Red House
3. Spanish Castle Magic
4. Star Spangled Banner
5. Purple Haze
6. I Don't Live Today
7. Voodoo Chile/Sunshine Of Your Love

Publié en 1989 par Castle Communications, "Live And Unreleased -The Radio Show" (3 CD) est ressorti l'année suivante sur Reprise Records sous la forme d'un coffret 4 CD "Lifelines - The Jimi Hendrix Story", avec en bonus un quatrième CD autrement plus intéressant que les trois autres : il reprend en effet la presque intégralité de la performance donnée le 26 avril 1969 par le Jimi Hendrix Experience au Los Angeles Forum.
Bruce Gary, en charge de la production, n'a pas retenu "Foxy Lady" au motif que ce titre figurait déjà en tant que bonus track sur "The Jimi Hendrix Concerts" : le CD ne durant que 70 minutes, c'est un choix surprenant, d'autant qu'il aurait pu appliquer le même raisonnement avec "Red House", présente sur le "Variations On A Theme: Red House" publié un an plus tôt.

Voici la setlist complète du concert donné Los Angeles Forum le 26 avril 1969 :

1. Tax Free
2. Foxy Lady
3. Red House
4. Spanish Castle Magic
5. Star Spangled Banner
6. Purple Haze
7. I Don't Live Today
8. Voodoo Child (Slight Return)/Sunshine Of Your Love


L'enregistrement soundboard de plus de 83 minutes est disponible dans le circuit des collectionneurs :




Los Angeles 1969 (ATM 046-047)


On retrouve un contenu presque identique sur les albums officieux suivants :






Ces enregistrements présentent des différences notables avec les versions publiées officiellement :

- Le solo de batterie de Mitch Mitchell sur "Tax Free" n'est pas édité ;
- Le chant de Jimi est bien présent sur "Voodoo Child (Slight Return)", en contradiction avec les notes de pochettes de "Lifelines - The L.A. Forum Concert" ;
- Le mixage mono est radicalement différent de celui de Bruce Gary, dont la définition est supérieure, notamment concernant la basse de Noel Redding.


Dans l'optique de sortir un album Live, ce sixième concert de la dernière tournée américaine du Jimi Hendrix Experience a été enregistré professionnellement. L'ambiance était manifestement tendue entre une foule indisciplinée (une partie refusant de s'assoir) et les forces de l'ordre (le fameux LAPD) : Jimi est obligé de calmer la tension à plusieurs reprises. La scène sera même envahie par des spectateurs pendant "I Don't Live Today", seul titre disponible officiellement au moment où j'écris ces lignes.
Cette tournée montre l'Experience dans sa phase ultime. Les sets sont plus longs que par le passé. Non en raison d'un répertoire élargi, mais parce que les titres joués connaissent une inflation des durées parfois considérable. Quatre titres dépassent les dix minutes, et deux s'approchent du quart d'heure : le cadre pop des débuts a explosé au profit de longues jams plus ou moins structurées, au grand désespoir de Noel Redding.
Le concert du L.A. Forum a une réputation un peu mitigée. John McDermott (in "[s]Setting The Record Straight[/s]") et Keith Shadwick (chronique détaillée in [s]Jimi Hendrix : Musician[/s]) le jugent tous deux inégal.


"Pour être honnête avec vous, nous allons commencer avec une petite jam, Ok ?"
Jimi attaque alors "Tax Free", le thème du duo suédois Hansson & Karlsson, au cri de "Tangos Mango !"
"Petite jam" n'était peut-être pas le terme le plus approprié : le groupe improvise sur plus de 14 minutes. Bruce Gary a édité le solo de batterie de Mitch Mitchell afin de recentrer le titre sur la seule guitare de Jimi. La meilleure définition de son mixage a un prix : Noel n'est pas accordé sur Jimi, et les premières minutes de "Tax Free" peuvent s'avérer pénibles si vous êtes sensibles aux problèmes de justesse. Pour autant, les choses s'améliorent en cours de morceau. L'improvisation de Jimi est loin d'être inintéressante. Certains traits sont mêmes tout à fait inspirés. Pour autant, le potentiel commercial d'un tel titre est quasi nul : ce type de jam risquait peu de se retrouver sur un Live officiel... Peut-on encore parler de rock à l'écoute d'un tel titre ?

"Foxy Lady" n'a pas été retenue par Gary : c'est une version assez moyenne, mais retenue en tant que bonus track sur "The Jimi Hendrix Concerts". Pourquoi couper ainsi la continuité du concert ?

"Yeah tout le monde veut savoir ce qu'est la soul (âme) américaine. Tout le monde pense que c'est Motown et tout ce bazar, tout le monde pense que c'est ça. (...) L'âme de l'Amérique ressemble à ce qui va suivre, un truc qui s'appelle "Red House""
Il nous livre une superbe version de "Red House", dont les arrangements sont dans le droit fil des versions jouées au Winterland et au Royal Albert Hall. Les problèmes de justesse sont réglés et c'est l'occasion pour Jimi de montrer sa vision du Blues, totalement unique par sa liberté et son intensité.

Vient ensuite "Spanish Castle Magic", dans une des meilleures versions officielles jamais proposées. Après une interprétation solide de la partie chantée, Jimi se lance dans un très long solo où il improvise dans des registres très différents. A un début très intense succède une plage plus calme où Jimi laisse respirer son improvisation. Puis il se lance dans un passage flamenco qui préfigure celui qu'il jouera quelques mois plus tard à Woodstock.

Après un long feed back, Jimi enchaîne avec "Star Spangled Banner". Une très belle version. L'exposé du thème est effectué sans saturation, avec un feeling blues, en contradiction avec la violence du propos de Jimi, qui précise que c'est avec ça qu'on nous lave le cerveau ! Le calme n'a qu'un temps : le Guernica sonore de tarde pas à le chasser de toute sa violence.

Jimi enquille directement avec "Purple Haze", dont il livre une fantastique version. Jimi prend ici ses distances avec les paroles originales ("’Scusez-moi pendant que j’embrasse ce policier" en fin de premier couplet, "Quoiqu’il en soit, ce mal de crane m'a jeté un sort" en fin de deuxième), mais surtout nous plombe un magnifique solo central, calqué sur la version studio dans un premier temps avant d'extrapoler dans des eaux qui préfigurent la version jouée à Woodstock.

Constatant les problèmes du LAPD à rétablir le calme et faire s'assoir une partie des spectateurs, Jimi leur demande de le faire car "nous pourrons jouer un peu plus longtemps parce que j'ai envie de jouer". C'est un aspect qu'il convient de souligner : Jimi avait manifestement envie de jouer ce jour-là, ce qui ne fut pas toujours le cas dans sa courte carrière.
Il dédie alors "I Don't Live Today" aux "Smothers Brothers, nous-mêmes, et les indiens d'Amérique."
Le public accompagne la grosse caisse de Mitch par ses battements de main lors de l'introduction.
C'est là encore une excellente version. Le solo central, relativement court, est dans le prolongement de la version officielle. L'enthousiasme est bien réel ce soir-là : à l'écoute de la séquence des 5 derniers titres, comment imaginer que le groupe était au bord de l'implosion ?

La tension entre une partie du public et les policiers est alors à son apogée : Jimi est obligé d'intervenir, demandant aux gens de se concentrer sur la musique et de piger les sons que le groupe propose. Il explique aussi que c'est peut-être super de se défoncer mais qu'il faut garder un minimum de raison et redemande au gens de s'assoir.
Mais avant d'attaquer l'introduction de "Voodoo Child (Slight Return)"... Jimi fait littéralement parler sa guitare, adressant à un excité de l'audience (ou à un flic ?) un incroyable "fuck you motherfucker" !
Sur ce titre, le travail de Bruce Gary est pour le moins déconcertant : il a supprimé le chant de Jimi lors du second couplet mais n'a pas édité le passage du solo qui suit le premier couplet où la guitare de Jimi se désaccorde complètement d'un seul coup (corde cassée ?). Alan Douglas avait généralement la présence d'esprit de supprimer de tels passages, dont l'intérêt musical est nul.
Après un solo de batterie, Jimi lance le thème de "Sunshine Of Your Love", mais il a un peu de mal à contenir le feed back. C'est une version solide, typique de l'Experience en 1969, avec un solo de basse de Noel Redding suivi d'une citation de "Outside Woman Blues".
Après quatre minutes dédiées à Cream, Jimi rejoue le riff d'introduction de "Voodoo Child (Slight Return)" et prend le solo qu'il n'a pas pu faire auparavant.
Le medley traîne en longueur sur la durée : de telles erreurs de production ne se reproduiront pas sur la première monture de Woodstock.


Au final ? Une superbe performance de l'Experience, avec un Jimi Hendrix inspiré : les points faibles de la performance lui sont extérieurs (Noel Redding n'est pas juste sur "Tax Free" ; Jimi est trahi par sa guitare sur "Voodoo Child (Slight Return)". Les flottements se situant sur les premier et dernier titres, il est facile de rester sur une impression mitigée. Mais la longue séquence qui va de "Red House" à "I Don't Live Today" n'a pas grand chose à envier à certaines de ses meilleures performances. Peut-être un chant un peu plus appliqué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44
Ayler
Admin


Messages : 2463
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Jeu 8 Juil 2010 - 19:24

Ce n'est pas tous les jours que ça arrive : voici le témoignage direct d'un membre de ESC (MourningStar) qui a assisté au concert du LA Forum, avec en prime une photo de Jimi qu'il a prise à l'occasion !

My 1st post. I live in California and have been into Jimi Hendrix since the release of "Are You Experienced?" when in my early teens. For my 1st post I thought I would share with you all my first Jimi Hendrix concert experience. The 1st of many concerts I attended was his L.A. Forum gig in 1969. My parents gave in to my constant begging and drove me to the arena (too young to drive). They took in a drive-in to wait out the show. I had my little cheapo Kodak Instamatic with me. Cat Mother And the All Night Newsboys came on first. Must have been a forgettable performance because I am unable to retreive the memory cells for this act. However, the next act, The Chicago Transit Authority, I recall fondly. A very good performance. Such that I became a fan all thru the Terry Kath years. At the time I never heard of them, but their cover of "I'm A Man" remains in memory. Also, they were so good I had decided to get as close to the stage as possible eventually getting to the very front row. Finally, it was time for Jimi. Oh, man! I was too close! The only thing I could hear was the guitar for the entire performance. Eventually the entire arena had wanted to get as close as possible and I and everyone around me were being pushed forward in a human wave. Finally we could go forward no more as we were now being crushed against the stage. Noel & Jimi were pleading to the crowd. Years later I bought a cd of this concert (it was part of a box set) and the pandemonium I have described is captured on it. As I said I did get very close (close enough to be crushed up against the stage AND close enough to count the hairs in Jimi's nose Very Happy ).

Here's a photo I took.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44
Ayler
Admin


Messages : 2463
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Jeu 8 Juil 2010 - 19:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44
Ayler
Admin


Messages : 2463
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Jeu 8 Juil 2010 - 19:25



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44
Ayler
Admin


Messages : 2463
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Jeu 8 Juil 2010 - 19:25

Une chronique d'époque :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44
Ayler
Admin


Messages : 2463
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Jeu 8 Juil 2010 - 19:26

Un collectionneur m'a fait parvenir les notes d'écoutes des bandes du Shaggy Dog Studios effectuées pour le compte d'Alan Douglas : il est mentionné l'enregistrement de la balance du concert. Je n'avais jamais entendu parler de ça auparavant



Vus les commentaires, ce n'est pas la découverte du siècle, mais la jam évoquée est peut-être de qualité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44
Electric Thing



Messages : 2506
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Mer 21 Juil 2010 - 15:10





Dernière édition par Electric Thing le Lun 27 Fév 2012 - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Electric Thing



Messages : 2506
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Mer 21 Juil 2010 - 15:11







Dernière édition par Electric Thing le Ven 29 Oct 2010 - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Electric Thing



Messages : 2506
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Mer 21 Juil 2010 - 15:11



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Electric Thing



Messages : 2506
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Mer 21 Juil 2010 - 15:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brume_pourpre



Messages : 853
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Dim 29 Aoû 2010 - 7:46






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumepourpre.hendrix.free.fr/index2.htm
brume_pourpre



Messages : 853
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Dim 29 Aoû 2010 - 7:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumepourpre.hendrix.free.fr/index2.htm
brume_pourpre



Messages : 853
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Lun 20 Sep 2010 - 14:54

planche contact des photos du concert Los Angelès Forum 26 avril 1969



Dernière édition par brume_pourpre le Lun 20 Sep 2010 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumepourpre.hendrix.free.fr/index2.htm
Electric Thing



Messages : 2506
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Lun 20 Sep 2010 - 16:55

C'est petit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Lun 20 Sep 2010 - 20:18

Electric Thing a écrit:
C'est petit !
Oui, mais ça nous permet au moins de voir ce qui existe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Electric Thing



Messages : 2506
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Lun 20 Sep 2010 - 20:44

Je n'en ai repéré que 2 qu'on a déjà (celle du 8 juillet 19.25 et celle du 21 juillet 15.10).
Les autres ne semblent pas venir de cette planche... dont on n'a pas toutes les autres photos (ce qui laisse effectivement penser qu'on en verra d'autres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jmarshallh



Messages : 540
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Mar 21 Sep 2010 - 8:14

j'avais loupé la remarque d'Ayler concernant les rehearsals.
c bon ca !
on peut esperer voir sortir les rehearsals un de ces 4 alors ?


longue vie au forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.montpelliergo34.com
fonkyfreak



Messages : 59
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 45
Localisation : may this be Earth ? Over...

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Lun 27 Sep 2010 - 22:28

Quelques images (super8 probablement) resynchronisées avec le son :

http://www.youtube.com/watch?v=9tlN-5T8Nww&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayler
Admin


Messages : 2463
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 45

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Mar 16 Nov 2010 - 15:30

Jusqu'à cette semaine, seul "I Don't Live Today" figurait dans la discographie officielle actuelle du guitariste - sur le CD 3 du coffret pourpre. West Coast Seattle Boy: The Jimi Hendrix Anthology propose désormais en plus "Star Spangled Banner" et "Purple Haze". Les mixages sont bien sûr différents de ceux effectués par l'équipe d'Alan Douglas. Au regard de la qualité de cette performance, on peut regretter le choix de ne pas la publier intégralement - surtout lorsqu'on la compare avec l'ensemble du catalogue live contemporain.

_________________
Ayler's Music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44
Purple Jim



Messages : 2259
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Dim 23 Jan 2011 - 12:40

LOS ANGELES TIMES - by Pete Johnson:

“The Jimi Hendrix Experience was an unpleasant one at the Forum in Inglewood on Saturday night. Hendrix and company headlined a sell-out concert which also featured Cat Mother and Chicago, formerly the Chicago Transit Authority.
The latter two groups, who appeared prior to the main act, were handicapped by a horrible sound system which was driven into distortion by the volume of their music. It left its mark on the Hendrix trio also, but the simpler instrumentation fared better, perhaps because fewer microphones were necessary.
The unpleasantness began with the audience, many of whom tried to nationalize the seats into a communistic arrangement. When that failed they stood in the aisles so that everyone had equal difficulty in seeing the stage.
Hendrix helped the disorder by slurring the rentacops and ushers and by refusing to stop playing long enough for the aisles to be cleared.
His guitar playing, which has gained him a formidable reputation, was lacklustre and sloppy and he leaned heavily on his aging set of tricks with the instrument: picking with his teeth, behind his back and one-handed; posturing suggestively and drowning out any lack of nuance with feedback.
The set included only one new piece of material, a nice instrumental jam [Tax Free] which Hendrix extended into boredom, a criticism which also applied to his rendition of ‘Red House.’
The National Anthem has become part of his repertoire (he also played it at the Hollywood Bowl last summer) and its performance provided the low point of the evening, ‘Here’s a song we were all brainwashed with.’ Hendrix said ‘Remember this, oldies but goodies?’ Protest does not bother me when it comes from committed artists such as Country Joe and the Fish, the Fugs, Phil Ochs or other literate, disturbed performers. But Jimi Hendrix has restricted his messages to simplistic subjects on the order of sex, drugs, science-fiction, love and himself.
At his lyrical peak, he makes statements such as, ‘White collared conservative flashing down the street / pointing their plastic finger at me / they’re hoping soon my kind will drop and die / But I’m gonna wave my freak flag high, high…Go ahead on Mr Business man you can’t dress like me…”
In this context, his National Anthem remark is meaningless and constitutes the cheapest kind of sensationalism. It is meaningless in any context In fact since the song is neither a cause nor an effect of what is wrong with the country. It is only a symbol of the country itself.”
If Jimi Hendrix has anything serious to say, he is starting late and badly. If he has anything serious left to play, he hid it well Saturday night.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/hendrix.guide/hendrix.htm
Purple Jim



Messages : 2259
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Dim 23 Jan 2011 - 12:49

THE LOS ANGELES IMAGE - by Evan Maurer:

“Everyone was there: the straight people who just wanted to dig it; the junior high school teeny boppers all decked Out in their psychedelic-stretch-elastic-mod-a go-go pants; the real honest-to-god-hippies, electric hair and all (the teenyboppers stared in awe whenever they saw one); and just people out to dig the whole thing. The Lakers weren’t playing at the Forum 26 April - it was the Jimi Hendrix Experience. The show started with Jimmy Rabbitt from KRLA announcing the first group of the evening, Cat Mother. Co produced by Jimi Hendrix, Cat Mother proved to be a talented if not exciting group. They were all good (and versatile) musicians who made a good sound. The next group on was Chicago (formerly the Chicago Transit Authority). In our opinion, they blew it. They’re all good musicians, but at times - such as near the end of their set - they tried to sound like Hendrix. And they fell on their faces. After the intermission, ‘The Rabbitt’ told us to all get in our seats so the heat wouldn’t get uptight and so they could bring Hendrix out. The lights were killed, then out stepped Mitch Mitchell, his hair tied in a pony-tail that made him look a bit like a little girl. Then - Jimi Hendrix. Hundreds of flash bulbs popped off, giving a strobe light effect. Noel Redding followed wearing black leather bell bottoms, a red shirt and a Mad Hatter’s hat much like the one Dylan used to wear at his concerts.
After informing us that everything would be cool, Hendrix started to jam on a theme written by “two Swedish cats.” After a few bars everyone knew what was happening, and nobody had to be told that everything would be alright. While Hendrix tuned for the next number, he assured us that we were all together in this thing and that we all knew what was happening. By this time there were about 2.28 people to every seat in the first ten or so rows. The guards tried to clear the aisles and thin out the rows, but finally gave up. Having tuned, Hendrix introduced the next set, “You know some people think ‘American soul’ is Motown, or this or that. But this is real ‘American soul’ - it’s called Red House.’ It was during ‘Foxy Lady’ that Hendrix began his infamous sex show. He slid the body of his guitar between his legs and stroked the neck. It really gave the teeny-boppers a thrill. By this time, the entire audience was hypnotized by the magic of Jimi Hendrix’ music. He played ‘Spanish Castle Magic’ using his arms, elbows, the back of his hand and his tongue. He played ‘The Star Spangled Banner.’ Anyone who was outraged with Jose Feliciano’s rendition of the National Anthem at the World Series would have broken every blood vessel in his head, had he heard this arrangement. Hendrix played the introduction to Purple Haze and the crowd went wild. Everyone in the first few rows stood on top of their seats. Some of the people who had been occupying the aisles rushed up to the stage. Needless to say the security guards got uptight. At the end of Purple Haze, Noel Redding asked everyone to sit down, to which Hendrix added “Yeah, we’ve still got a lot to do here, so be cool and just dig the sound. ‘I Don’t Live Today’ was the next number, and after two bars the same thing happened again. This time the guards really blew it: they all got up on the stage and started forcing people back. A few of them just stood at the edge of the stage and walked back and forth trying to look like real police. By this time Hendrix was crowded to the back of the stage. After the number, Hendrix went to the mike and told everybody to please sit down and not worry about seeing the show so much as hearing it. ‘Look they’re going to cut the show short if this keeps up,’ he said, ‘so just sit down and be cool so these (cough) other people will get off the stage.’ Hendrix announced Voodoo Chile and the same thing happened again. People were dancing in the aisles, on the seats, nodding their heads, smiling, grooving. The last song was ‘Sunshine Of Your Love.’ It really showed the greatness of the Experience, Hendrix played great guitar behind his back; Noel Redding did the same, Mitch Mitchell proved once again that he is one of the best rock drummers in the world. Finally, with music still ringing through everyone’s ears, Hendrix put down his guitar, raised his hands in the peace sign and left the stage accompanied by Noel Redding and Mitch Mitchell. A lot of people just stayed in their seats unable to believe it was really over, others unable to believe it had ever really happened.
It will be a long time before this performance is equalled at the Forum - probably as long as it takes for the Jimi Hendrix Experience to return here.”

DISC & MUSIC ECHO - ‘Hendrix rocks back - without that hair!’ by Judy Sims:
“Jimi Hendrix came back, and it was as if he’d never gone. The huge Forum was crammed past its 18,000 capacity to welcome him, and he returned the favour with a long virtuoso performance that makes me wonder why so many guitarists try to imitate him. They can’t, no way, and that’s so painfully obvious every time we hear him.
The crowd was right with him, surging forward vocally and physically when he crashed into ‘Foxy Lady,’ and by the time he got into ‘Purple Haze’ the cops were nervous and management threatened to turn off the power. It wasn’t a riot; it was a lot of people moving up front, massing in front of the stage while Jimi introduced ‘an oldie but goldie, a song we’ve all been brainwashed with,’ and then he did his version of our national anthem. Jimi himself cooled the audience with a few words, reminding us that he wanted to play, so ‘dig the sounds, okay? I wanna play more, and I don’t particularly want to play with these jokers on stage,’ because by that time the cops had lined up on the stage in front of him, in some mysterious police method of crowd control. They all sat down and he played “Voodoo Child” with a little “Sunshine Of Your Love” thrown in for good measure.....
He had the situation well in hand always, and I kept thinking how like a magician he is with his flowing. colourful clothes and effortless, fascinating movement. He kept dedicating songs to the Smothers Brothers and the Indians... and he kept blowing our minds.... His music isn’t the sort I listen to in the quiet of the hills, it’s too…electronic.. .but on stage, for an hour, there just isn’t anyone else. The two other groups were Cat Mother and Chicago. The former were quite good but hampered by troublesome microphones and some unsureness; the latter are very good, especially the horn section, and they write unusually sophisticated songs and arangements.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/hendrix.guide/hendrix.htm
Mousme



Messages : 2257
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Dim 24 Avr 2011 - 10:29


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jmarshallh



Messages : 540
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Dim 24 Avr 2011 - 10:59

chouette ! merci Mousme Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.montpelliergo34.com
Tontonjimi



Messages : 2178
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 43
Localisation : Dunkerque (France)

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Dim 24 Avr 2011 - 12:40

Oui merci Mousme et juste une petite dernière avec Noel Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jmarshallh



Messages : 540
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Lun 25 Avr 2011 - 10:48

...qui se prend pour Morrisson avec son futal en cuir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.montpelliergo34.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]    Aujourd'hui à 20:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Lifelines - The L.A. Forum Concert (1990) [CD4]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lifelines - The Jimi Hendrix Story (1990)
» Under The Red Sky (1990)
» 30 ans BF d'Airaines : GM, MRTIDF, Forum des Instruments
» [opé fan hors forum] cadeau pour le groupe
» Partenaire : Forum Freedom Call

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jimi Hendrix :: LA MUSIQUE :: Chroniques Hendrixiennes-
Sauter vers: